Diego Venturino

Maître de conférences à l’université de Lorraine, site de Metz, Diego Venturino est un spécialiste de l’idéologie nobiliaire des XVIIe et XVIIIe siècles (Boulainvilliers, Saint-Simon, Montesquieu), ainsi que de l’histoire de l’historiographie d’époque moderne et de ses prolongements au XIXe siècle (Dubos, Voltaire, notamment Le Siècle de Louis XIV, l’école positiviste). L’étude des diverses définitions de la légitimité monarchique sous l’Ancien régime est le fil rouge de son travail.

  • Le ragioni della tradizione. Nobiltà e mondo moderno in Boulainvilliers (1658-1722), Florence, Le Lettere, 1993, XX-422 p.
  • Diego Venturino et Hervé Drévillon (dir.), Penser et vivre l’honneur dans la France moderne, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011 (« Introduction », p. 11-22, et « Ni dieu ni roi. Avatars de l’honneur à l’époque moderne » p. 91-109).
  • Diego Venturino (dir.), L’Éducation de Louis XV, numéro spécial de la revue Histoire de l’éducation, 132, octobre-décembre 2011 (Introduction, p. 5-16, et « Le troisième homme. Dubois et l’éducation politique de Louis XV (août 1722-août 1723) », p. 91-122.

Articles de cet auteur

Charles XII, roi de Suède[fr] [en]
Saint-Simon (duc de)[fr] [en]