Souvenirs de la cour de Stanislas Leckzinski

Pierre Rétat

[en]
Sommaire

1Le titre est dû aux premiers éditeurs de ce texte. Le manuscrit, autographe selon les éditeurs, longtemps demeuré à La Brède, n’a pas reparu depuis une vente de 1965.

2Montesquieu le rédigea vraisemblablement lors de son séjour en Lorraine du 8 juin environ au 11 juillet 1747, avec madame de Mirepoix, née Beauvau-Craon, importante personnalité lorraine. Il y fréquenta assidûment, à Lunéville, la cour et le roi.

3Ces « souvenirs » se composent d’anecdotes disparates de la vie de Stanislas que Montesquieu tenait du roi lui-même (« Le roi m’a dit que… », « le roi disait que… ») et de quelques observations sur ses demeures de Lorraine : le roi « a un goût admirable pour les maisons et les jardins », tout y est « singulier et respire le génie du roi ».

Bibliographie

Manuscrit non localisé Manuscrit non localisé [2015 : Manuscrit localisé à la bibliothèque de la Société d’histoire de la Lorraine et du Musée lorrain (Site Montesquieu, actualité du 4 décembre 2015 (http://montesquieu.ens-lyon.fr/spip.php?article2245)].

Première édition

Voyages, t. II (1896), p. 387-390.

Édition critique

OC, t. IX, p. 297-304 (éd. Jonas Steffen).